Les enfants et les bottes

L’éducatrice des enfants est en train de leur mettre leurs bottes.Les enfants et les bottes

Elle est rendu à Ti-Paul.

Il en a déjà mis une tout seul et l’autre semble ne pas vouloir rentrer.

L’éducatrice a beau tirer et Ti-Paul, pousser ; c’est difficile comme ça ne se peut pas..
Finalement, avec beaucoup d’efforts et de sueur, les bottes sont mises.

Ti-Paul dit alors à l’éducatrice : « Elles ne sont pas du bon pied ».
L’éducatrice s’arme de patience et ravale les gros mots qui lui passent par l’esprit et entreprend de lui enlever ses « crisses » de bottes (« crisse » étant ici un mot qu’elle a dit dans sa tête..)
La tâche pour enlever les bottes s’avère tout aussi difficile que de les mettre.Après une bonne demi-heure de travaux forcés; elle a finalement réussi a enlever et REMETTRE les bottes à l’endroit à Ti-Paul qui s’empresse de dire à son éducatrice que ce ne sont pas ses bottes…..
(ici, on se ferme les yeux et mentalement on regarde la couleur du visage de l’éducatrice qui passe du blanc, au rose, au rouge pis au mauve et on entend tous les « crisse de câlisse, de tabarnak, de saint ciboire, de saint-sacrament!!!!!! ») qu’elle ravale parce que son statut ne lui permet pas de se défouler comme elle le voudrait. Elle s’affaire à les enlever, E N C O R E !!!

Une fois terminé, Ti-Paul de poursuivre : « Elles sont à mon frère; ma mère m’a dit de les mettre parce qu’elles ne lui font plus. »
(« SACRAMENT »!!!!!! en silence, en regardant au ciel) et repart de plus belle à se battre à remettre les OSTIE de bottes!!!
Et l’éducatrice revient à sa couleur normale…..

C’est bien et comme c’était l’hiver et qu’il fait froid, elle demande à Ti-Paul; « Mais où sont tes mitaines? » et lui de répondre :
« Je les ai mises dans le fond de mes bottes pour ne pas les perdre »

Le procès de l’éducatrice commence dans dix jours

Please follow and like us:
error0

Laisser un commentaire